ProNews

Industrie pharmaceutique : la création de la FMIP approuvée

08 octobre 2020 Eco Actu

La création de la Fédération marocaine de l’industrie pharmaceutique (FMIP) se fait à l'hunanimité.

Les membres de l’Association Marocaine de l’Industrie Pharmaceutique (AMIP) ont adopté à l’unanimité, la création de la Fédération Marocaine de l’Industrie Pharmaceutique (FMIP) à l’issue de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’association qui s’est tenue mardi 29 septembre à Casablanca.

Cet organisme qui rassemblera l’ensemble des professionnels du secteur disposant d’établissements pharmaceutiques industriels au Maroc, aura pour mission de promouvoir l’industrialisation de ce domaine d’activité hautement stratégique ainsi que la création d’emplois et de valeur ajoutée. “La FMIP contribuera également au renforcement de la souveraineté sanitaire du Royaume et à l’amélioration de son autonomie en matière d’accès à l’ensemble des médicaments innovants et génériques”, fait savoir le communiqué publié par l’AMIP.

A travers cette démarche, qui s’inscrit également dans le plan de renforcement du tissu industriel national, et de l’amélioration de l’accès aux soins, les 30 opérateurs de l’AMIP ambitionnent ainsi de créer une plateforme fédératrice pour accompagner les différentes initiatives de développement du secteur notamment en termes d’outils industriels, Recherche et Développement ou innovation.

Convaincue du rôle fondamental de la Fédération nationale de la santé (FNS), l’AMIP souligne également que la Fédération Marocaine de l’Industrie Pharmaceutique restera attachée à cette institution et y apportera toute sa contribution pour participer activement à l’amélioration du système de santé au Maroc.

1ère association du secteur, fondée en 1985, l’AMIP s’engage depuis plus de 35 ans pour la valorisation de l’industrie pharmaceutique nationale et rassemble les principaux laboratoires marocains, et les multinationales disposant de sites de production de médicaments dans le pays. Les membres de l’AMIP représentent également plus de 260 groupes étrangers.

Retrouvez cet article sur Eco Actu