ProNews

Les Junior-Entreprises du Maroc, vers une structuration juridique et administrative

30 septembre 2020 Industrie.ma

 Une nouvelle structuration élaborée pour accentuer la présence des Junior-Entreprises sur la scène économique.

Le mouvement des Junior-Entreprises accentue sa présence sur la scène économique avec la nouvelle structuration élaborée par la Confédération des Junior-Entreprises Marocaines. En effet, les Junior-Entreprises constituent un réseau de potentiels estudiantins établi dans différents établissements d’enseignement supérieur au royaume.

L’objectif principal de la création d’un tel mouvement est l’accompagnement des jeunes dans leur insertion professionnelle. A travers le learning by doing, les étudiants sont amenés à réaliser des projets et missions au profit d’organismes divers tels que les TPE, PME, associations, grandes entreprises, individus etc. Les missions prises en charge s’inscrivent dans les domaines d’étude des Junior-Entrepreneurs et leur permettent de mettre en pratique leurs connaissances théoriques. Sur ce, la Junior-Entreprise agit comme un levier pour booster les compétences des jeunes, un réel programme de promotion d’entrepreneuriat et d’insertion au marché de l’emploi.

En prenant le mouvement sous son aile, la Confédération des Junior-Entreprises Marocaines joue un rôle primordial dans l’accompagnement des Junior-Entreprises. C’est la structure fédératrice dont la mission principale est de développer le mouvement et garantir sa pérennité ainsi que son organisation. Consciente de l’importance de l’entrepreneuriat dans la conjoncture actuelle, la CJEM veille à la création d’un écosystème favorable pour former des entrepreneurs de haut calibre en vue de contribuer à la réduction du taux de chômage, fortifier les compétences des étudiants des grandes écoles marocaines et les intégrer dans la scène entrepreneuriale. Elle encourage également les étudiants adoptant une approche  salariale en les préparant au mieux, au monde de l’entreprise. Aujourd’hui, le mouvement compte plus de 25 Junior-Entreprises nationales.

« Afin de répondre à ses objectifs visés, et dans une perspective d’engagement national et représentation légitime de la jeunesse marocaine, la CJEM se lance dans un portefeuille de projets de structuration et régularisation administrative, fonctionnelle et opérationnelle du mouvement. Il s’agit bel et bien du projet juridique, administratif et fiscal de la Junior-Entreprise porté par la CJEM, un chantier organisationnel du mouvement et une participation active de la confédération pour répondre à son devoir national vis-à-vis du pays, et ce dans une optique de porter une pierre à l’édifice à son tour via l’accompagnement effectif et efficace de la jeunesse marocaine, sa préparation au monde professionnel et la promotion de son esprit d’entreprendre. » Affirme M. Omar BENMOUSSA, le président de la Commission de Développement Stratégique de la CJEM.

En effet, le développement socio-économique du pays représenté par son maillon pivot « l’Entreprise » repose sur la formation adéquate et efficiente de son capital humain. Ainsi, l’étudiant, future entrepreneur ou dirigeant, représente l’élément de base dans cette chaîne de valeur et constitue la projection avenir de l’économie nationale. Par ce fait, cet élan national recherché réside en une focalisation sur la scène entrepreneuriale du pays et une promotion du potentiel estudiantin marocain.

Agissant en qualité d’accélérateur économique, la Junior-Entreprise continue à fournir de l’effort pour booster sa contribution au développement économique. Ainsi, la CJEM lance un projet de structuration globale du mouvement. Par le biais d’une proposition de loi, la Confédération vise à établir un statut juridique commun à toutes ses associations fédérées. Cette ambition ardente permettra aux JuniorEntreprises de bénéficier d’une présence notable au sein de la scène marocaine. Sur le long terme, ce projet va accentuer le sens d’initiative chez les étudiants à côté de leur implication dans le développement du tissu économique de leurs pays.

Engagement et persévérance pour la création de richesse, telle est la force motrice de tous les Junior-Entrepreneurs, qui sont épaulés par la Confédération des JuniorEntreprises tout le long de leurs aventures estudiantine et professionnelle.

Retrouvez cet article sur Industrie.ma