ProNews

RAM : L’AMPL propose une baisse temporaire de revenus pour éviter les licenciements

18 août 2020 Medias24

L’Association Marocaine des Pilotes de Ligne monte au créneau contre les licenciements programmés et saisit les autorités en formulant une proposition inédite. 

Sous l’effet de la crise, Royal Air Maroc a élaboré un plan de réduction des charges, comprenant le départ de 140 salariés : 65 pilotes, 59 salariés du personnel navigant commercial et 16 du personnel au sol.

L’Association Marocaine des Pilotes de Ligne, AMPL, a présenté une contre-proposition qui permet selon elle de d‘économiser annuellement 154 millions de DH et ce, sans licenciements. Dans un courrier adressé à la gouverneure de Hay Hassani, l’AMPL annonce que le corps du personnel navigant technique est prêt à prendre collectivement en charge, par une répartition sur tous leurs revenus, l’économie qui aurait été générée par ces 140 licenciements. En d’autres termes, on réduit temporairement les revenus de tous et on ne licencie personne, jusqu’au retour à une meilleure conjoncture (fac-similé ci-dessous, détails en pages 4 et 5). Les réductions de revenus seraient réparties ainsi : 87 millions de DH pour le personnel navigant technique et 67 millions de DH pour le personnel au sol bénéficiaire de la prime variable annuelle.

Il s’agit donc de réduire les charges tout en maintenant l’emploi, avec promesse de revenir progressivement aux mêmes revenus dès que la conjoncture le permettra. L’AMPL propose de signer avec la RAM, un “Pacte de solidarité et d’avenir“.

La commission provinciale chargée de statuer sur les licenciements économiques s’était discrètement réunie le jeudi 13 aout, la veille d’un long week-end, au siège de la préfecture de Hay Hassani.
La réunion s’est tenue en présence de la direction de la compagnie nationale, des administrations concernées ainsi que du syndicat UMT.

Ce dernier a de son côté publié un communiqué dans lequel il réitère son rejet de toute décision unilatérale de licenciements économiques, proposant la solution des plans négociés.

Retrouvez cet article sur Medias24